LE CALENDRIER DE L’AVENT FORMULE MOY1

Ho ho ho ! Nous allons bientôt entrer dans ce mois joyeux qu’est décembre. Ce sont les fêtes, les gueules de bois, les repas de famille, les embrouilles, les huîtres, les intoxications alimentaires, les cadeaux, les cadeaux pourris… enfin bref que du bonheur. 

Du bonheur, justement, il en faut. Comme vous devez probablement tous ne pas le savoir, en décembre Formule moy1 enfile son bonnet rouge à pompon et monte sur son traîneau motorisé par Honda pour distribuer moult cadeaux aux pilotes qui n’ont pas été qualifiés. Mais cette année, j’ai décidé de donner de l’amour et des cadeaux aux lecteurs également.

Pour patienter jusqu’au 25 décembre, Formule moy1 vous présente son propre Calendrier de l’Avent ! Ce calendrier 2017 est entièrement dédié aux arrêts au stand ratés.

Les arrêts au stand. D’une apparence insignifiante mais terriblement importants. Capables de décider du vainqueur d’une course, car vaincre passe aussi par de bons arrêts. Et ce mois-ci, nous allons célébrer les arrêts qui ne se sont pas passés comme prévus. Ce sera mon petit cadeau pour vous, lecteurs attentifs. Chaque soirs, aux alentours de 18h, quand le soleil disparaît à l’horizon, un petit article apparaîtra sur le blog. Un arrêt foiré par jour. Et ce jusqu’au 24 décembre.

Chaque jour de la semaine correspondra à un type d’arrêt au stand raté.

  • Lundi : C’est lundi, c’est le jour le plus pourri de la semaine. Pour redonner le sourire aux gens, quoi de mieux que de montrer la tristesse des autres ? Chaque lundis, nous verrons des arrêts avec des pneus mal fixés, finissant par quitter le véhicule en marche.
  • Mardi : Mardi, c’est strikes à gogo. Au menu, des mécanos renversés par des pilotes un peu trop optimistes sur leur freinage.
  • Mercredi : Nous passerons en revue le miércoles les problèmes éventuels liés aux ravitaillements en essence.
  • Jeudi : Jour moyen par excellence, le jeudi sera un « fourre-tout », recensant tout ce qui a pu se voir en arrêts ratés.
  • Vendredi : Deuxième jour consacré aux pneus qui se volatilisent. Mais il y a une petite différence avec les pneus du lundi, vous verrez.
  • Samedi : Il y a tellement de strikes en stock qu’un seul jour ne suffit pas. Rab de strikes le samedi.
  • Dimanche : Le septième jour de la semaine est consacré au Saint-Patron Nigel Mansell. Les « dimansell » – ou « dimanchell », on verra – rendront hommage à ce génie moustachu.

Bien évidemment, pour une meilleure expérience et pour saisir la quintessence de cette série de mini-articles, il est capital de s’armer d’une couette, d’un feu de cheminée et d’un chocolat chaud (de préférence Van Houten) au moment de commencer une lecture. Les tisanes, infusions et autres thé Lipton restent tolérés.

Alors équipez-vous et soyez prêts pour un mois de décembre complètement moy1™ !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s