EPDLF 2017 : 02 – CHINE

Décidément, le Championnat En Partant De La Fin 2017 tient toutes ses promesses, quelle course nous avons eu dimanche !

Le F1 Circus a posé ses valises à Shanghai le week-end dernier pour disputer un Grand Prix de Chine des plus palpitants. Comme toujours avec ce championnat, tout se joue avant même que le drapeau à damiers ne soit brandi.

QUALIFICATIONS

Et ce fut un super départ pour les Français ! Esteban Ocon signe sa première pole de la saison, six centièmes devant la surprise Max Verstappen. Le néerlandais a opté pour utiliser seulement quatre de ses six cylindres, stratégie payante. Palmer assure en signant le troisième temps devant un Romain Grosjean des grands jours.

L’Italien Antonio Giovinazzi s’est distingué en se sortant violemment à quelques secondes de la fin de Q1. Écopant d’une pénalité pour avoir changé de boîte, le pilote Sauber partira du fond de grille. Il a dû se faire bien voir par les équipes en quête de jeunes pépites.

En revanche, qualifications à revoir pour Hülkenberg. L’Allemand savait que le niveau allait être au plus bas lorsqu’il a signé chez Renault cet hiver. Pourtant il ne semble pas être à sa place et flirte avec la Q3. Ce samedi, la limite à été franchie : il signe le quatorzième temps ! De quoi faire grise mine chez les jaunes.

COURSE

La pluie était au rendez-vous dimanche pour pimenter cette course chinoise. Il n’aura fallu que six petits virages pour déjà connaître le nom du vainqueur : Lance Stroll ! Le rookie a tout misé sur son inexpérience pour rafler la mise. Son geste ? Une magnifique prise de virage sans tenir compte de ce qu’il y avait dans son rétro, à savoir Sergio Pérez. On peut être fier chez Williams de tout le travail accompli puisque Massa assure les points en terminant septième sur un circuit qui d’habitude ne convient pas à l’équipe.

Trois tours plus tard, on exulte dans le stand Sauber. Giovinazzi vient de se crasher, encore ! La jeune perle a profité au maximum de sa faiblesse dans le dernier virage pour quitter la piste au même endroit que lors des qualifications. S’il y en a un qui doit être déstabilisé, c’est bel et bien Marcus Ericsson. Le premier pilote Sauber peine à démarrer cette saison.

Excellent week-end pour la francophonie puisque le Belge Vandoorne accompagne le Québécois Stroll sur le podium. On s’était beaucoup remis en question chez McLaren après un GP d’Australie raté. Alonso emboîtera le pas quelques tours plus tard, trop tard pour finir quatrième, place prise d’assaut par Daniil Kvyat.

L’abandon de l’Espagnol intervient au tour 33 et sera le dernier de la course. Le reste du classement se jouera donc à celui qui sera le plus lent. A ce jeu, Ericsson excelle. Le Suédois termine sixième devant des cadors comme Massa ou Palmer. Et oui, aussi surprenant que cela puisse paraître, Jolyon Palmer termine cette course à peine huitième ! Course à oublier pour Renault puisque Nico Hülkenberg n’est que neuvième. Le losange perd gros sur une course « cadeau »…

Autre déception, côté Français. Au jeu des pénalités, Grosjean partait de la première ligne. Mais 55 tours plus tard, il pointait à la dixième place ! Le Français est complètement passé à côté de la course, ne cessant de descendre dans les profondeurs du classement en partant de la fin. C’est le même tarif pour Esteban Ocon qui partait juste derr… devant Grosjean. Il termine la course onzième, à la porte des points. De quoi décevoir son équipe Force India qui attend beaucoup de lui.

Au classement général, Lance Stroll confirme et prend le commandement du championnat. La mauvaise performance de Grosjean, c’est du pain béni pour Ercissson et Palmer qui reviennent à grands pas sur le Français. Chez les constructeurs, Sauber chipe de justesse la première place à Williams, avec McLaren et Haas en embuscade. Renault doit redoubler d’effort, l’équipe a presque 20 points de retard sur le leader suisse !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La véritable hiérarchie de ce Championnat En Partant De La Fin ne se dessinera qu’à partir du Grand Prix d’Espagne. D’ici là, il reste les courses à Bahreïn et en Russie pour, peut être, encore assister à des surprises de début de saison qui nous divertissent tant.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s