GUIDE – EQUIPES MOYENNES (2000)

Intéressons-nous de plus près aux équipes de type nulles ayant composé les pelotons de Formule 1 au cœur des années 2000 et 2010. Les plus nostalgiques d’entre nous ont encore en mémoire les tribulations de Jean Alesi, condamné à piloter des Prost-Peugeot…

…ou les lourdes siestes de deux heures une fois Michael Schumacher installé en tête d’une course. Le bon vieux temps en somme.

Malheureusement, beaucoup n’ont pas connu ces temps joyeux et ne peuvent relate, comme disent nos amis anglais. Ces tourments sont désormais caducs. Formule moy1 s’engage, avec ce guide pratique, à vous apprendre les noms et les histoires des équipes de fond de grille.

Qui se souvient de Spyker par exemple ? Personne ! Alors imaginez la tête d’un fan de F1 si vous placez le nom de l’équipe hollandaise au détour d’une conversation. Même pas besoin de construire une phrase grammaticalement correcte, impliquant un sujet suivi d’un verbe et d’un complément. Placez-vous devant ledit fan, dites simplement « Spyker » et observez son visage s’illuminer.

C’est tout simple, en lisant ce guide vous rendez les gens heureux. Et j’exagère à peine.

TOUT, VOUS SAUREZ TOUT SUR LES EQUIPES POURRIES

Disclaimer: Liste exhaustive et absolument pas objective.

ARROWS

1044144_569003869818749_1581260758_n

Arrows était une équipe qualifiée de « bien sans plus ». En plus de vingt ans d’existence, les flèches n’ont jamais remporté une course. Malgré tout, l’équipe avait des livrées Repsol et Orange magnifiques. Quel gâchis d’y mettre Bernoldi au volant…

  • Année(s) d’activité : 1978-1990, 1997-2002
  • Dénomination des voitures : A pour Arrows + n° châssis (Ex : A23).
  • Pilotes : (Années 2000) Jos Verstappen, Pedro de la Rosa, Enrique Bernoldi, Heinz-Harald Frentzen.
  • Faits d’armes : Sortir le leader de la course en étant à un tour de celui-ci.
  • Raison du retrait : Plus de sous.

BRITISH AMERICAN RACING

995-1234

BAR est née de l’idée de British American Tobacco de s’investir en Formule 1 pour vendre encore plus de Lucky Strike et de 555. Mais l’argent ne fait pas tout et même avec des cadors au volant comme Jacques Villeneuve et Takuma Sato, BAR n’a jamais remporté un Grand Prix. La honte.

  • Année(s) d’activité : 1999-2005
  • Dénomination des voitures : N° châssis (Ex : 003).
  • Pilotes : Jacques Villeneuve, Mika Salo, Ricardo Zonta, Olivier Panis, Jenson Button, Takuma Sato, Anthony Davidson.
  • Faits d’armes : Permettre à Takuma Sato de signer un podium en F1.
  • Raison du retrait : Rachat par Honda.
  • Et maintenant : BAT continue de vendre des clopes et Honda est devenue Mercedes-AMG.

CATERHAM

HAM

Caterham est la suite de l’aventure Lotus de Tony Fernandes, un Malais extrêmement riche. Dans l’impossibilité d’utiliser le nom mythique Lotus, Fernandes rachète Caterham et renomme son équipe de F1. Le succès est loin d’être au rendez-vous.

  • Année(s) d’activité : 2012-2014
  • Dénomination des voitures : CT pour Caterham Team + n° châssis (Ex : CT02).
  • Pilotes : Heikki Kovalainen, Vitaly Petrov, Charles Pic, Giedo van der Garde, Kamui Kobayashi, Marcus Ericsson, André Lotterer, Will Stevens.
  • Faits d’armes : Assembler la voiture la plus moche de l’histoire de la F1. C’est tout bonnement prodigieux (comme Prodigy).
  • Raison du retrait : L’argent.

HISPANIA RACING TEAM

a8fb4c83b684c8507c749f1b88cf231a--hrt

La pire équipe de Formule 1 depuis très longtemps. La règle des 107% a été réintroduite en qualifications à cause de cette équipe de piètre qualité. HRT est aussi responsable du retour de Narain Karthikeyan en F1. Et je vous l’assure, personne n’est gagnant dans l’histoire.

  • Année(s) d’activité : 2010-2012
  • Dénomination des voitures : F1 + année (Ex: F112).
  • Pilotes : Bruno Senna, Karun Chandhok, Sakon Yamamoto, Christian Klien, Narain Karthikeyan, Daniel Ricciardo, Pedro de la Rosa, Tonio Liuzzi.
  • Faits d’armes : Réussir à survivre trois ans d’affilée.
  • Raison du retrait : No mas dinero.

JAGUAR

1604840_687309557988179_1341632734_n

Jaguar, c’était Ford mais déguisé. Le géant américain souhaitait gagner en F1 et également éviter une grosse honte dans le cas contraire. D’où l’idée de rouler sous le nom de Jaguar. En cinq saisons, le Jag n’a pas fait mieux que deux podiums.

  • Année(s) d’activité : 2000-2004
  • Dénomination des voitures : R pour Racing (ou Ricardo Rosset, je sais plus) + n° châssis (Ex : R4).
  • Pilotes : Eddie Irvine, Johnny Herbert, Luciano Burti, Pedro de la Rosa, Antonio Pizzonia, Mark Webber, Justin Wilson, Christian Klien.
  • Faits d’armes : Cinq directeurs différents en autant de saisons de F1, être à deux doigts de signer Adrian Newey en 2002.
  • Raison du retrait : Rachat par Red Bull.
  • Et maintenant : Formule E.

JORDAN

224133_469944503058020_1626112000_n.jpg

Au milieu des années 2000, les grilles de F1 étaient tout le temps fermées par le tandem de choc Jordan-Minardi. Triste clap de fin pour l’équipe d’Eddie Jordan qui, à l’aube du nouveau millénaire, termina troisième du championnat avec Frentzen ! Et trois ans plus tard, Jordan devait compter sur Fisichella et Sato… Une bien sombre affaire.

  • Année(s) d’activité : 1991-2005
  • Dénomination des voitures : EJ pour Eddie Jordan + n° châssis (Ex : EJ10).
  • Pilotes : (Années 2000) Heinz-Harald Frentzen, Jarno Trulli, Ricardo Zonta, Jean Alesi, Takuma Sato, Giancarlo Fisichella, Ralph Firman, Zsolt Baumgartner, Nick Heidfeld, Giorgio Pantano, Timo Glock, Tiago Monteiro, Narain Karthikeyan.
  • Faits d’armes : Finir troisième aux Etats-Unis en 2005 et célébrer ça comme une victoire alors qu’il n’y avait que six voitures au départ (dont deux Minardi).
  • Raison du retrait : Rachat par Midland.
  • Et maintenant : Eddie Jordan commente la F1 sur Channel 4 et porte de belles chemises.

LOTUS (aucun lien)

DG7Pv0aVoAIn6lh

En 2010, Tony Fernandes se lance en F1 et remet le Team Lotus sur les grilles de départ. Rien ne lie l’équipe de Chapman au Lotus de Fernandes, ça se voit d’ailleurs sur la piste avec des mauvais chronos à la pelle.

  • Année(s) d’activité : 2010-2011
  • Dénomination des voitures : T pour Type + n° châssis (Ex : T127).
  • Pilotes : Jarno Trulli, Heikki Kovalainen, Karun Chandhok.
  • Faits d’armes : Avoir servi de rampe de décollage pour Mark Webber en 2010.
  • Raison du retrait : Rachat de Caterham par Tony Fernandes et changement de nom.

MARUSSIA/MANOR

618d3347182028f9a81babfe81075d05

La suite de Virgin Racing. L’équipe échappe une première fois à la banqueroute en 2014. Mais ce n’est pas en alignant Roberto Merhi et Rio Haryanto que ça va aller mieux. C’est donc en toute logique que Manor ferme ses portes fin 2016.

  • Année(s) d’activité : 2012-2016
  • Dénomination des voitures : MR pour Marussia Racing (puis MRT pour Manor Racing Team) + n° châssis (Ex : MR02).
  • Pilotes : Timo Glock, Charles Pic, Jules Bianchi, Max Chilton, Will Stevens, Roberto Merhi, Alexander Rossi, Rio Haryanto, Pascal Wehrlein, Esteban Ocon.
  • Faits d’armes : Des points à Monaco (Bianchi, 2014) et en Autriche (Wehrlein, 2016).
  • Raison du retrait : Manque de liquidités, deux fois.
  • Et maintenant : Endurance en LMP2.

MIDLAND

9efb3bd2bbeda99cff88fbb43955d295

Jordan était sous assistance respiratoire en 2005. Un groupe de russes rachète l’équipe en 2006 et ils appellent ça Midland. Un an plus tard, no more Midland.

  • Année(s) d’activité : 2006
  • Dénomination des voitures : Même modèle que Jordan, EJ étant remplacé par le M de Midland (Ex: M16).
  • Pilotes : Tiago Monteiro, Christijan Albers.
  • Faits d’armes : Avoir existé.
  • Raison du retrait : Rachat par Spyker.

MINARDI

minardi-ps05-03

Minardi, c’est trente ans consécutifs d’insuccès en Formule 1. Cela ne peut forger que le respect. Je vous prierai donc de contenir rires et insultes, s’il vous plait. En 2001, l’Australien Paul Stoddart rachète Minardi et ça tombe très bien car l’équipe connait ses pires saisons au même moment. En 2006, Dietrich Masteschitz souhaite acquérir tout le plateau. Après Jaguar, c’est Minardi qui passe à la trappe et devient Toro Rosso.

  • Année(s) d’activité : 1985-2005
  • Dénomination des voitures : PS pour Paul Stoddart, propriétaire + année (Ex : PS05).
  • Pilotes : Gaston Mazzacane, Marc Gené, Fernando Alonso, Tarso Marques, Alex Yoong, Anthony Davidson, Marc Webber, Jos Verstappen, Justin Wilson, Nicolas Kiesa, Zsolt Baumgartner, Gimmi Bruni, Christijan Albers, Patrick Friesacher, Robert Doornbos.
  • Faits d’armes : Signer la pole provisoire à Magny-Cours en 2003.
  • Raison du retrait : Rachat par Red Bull.
  • Et maintenant : Une chaîne YouTube.

PROST GRAND PRIX

1001870_578425712209898_912787221_n

La meilleure équipe française de l’histoire, loin devant AGS. Je me moque mais sachez que Prost n’a pas eu la vie facile. Son deal avec Peugeot tourne court, Alesi quitte l’équipe précipitamment, Mazzacane est aligné en 2001, etc.

  • Année(s) d’activité : 1997-2001
  • Dénomination des voitures : AP pour Alain Prost + n° châssis
  • Pilotes : (Années 2000) Jean Alesi, Nick Heidfeld, Gaston Mazzacane, Luciano Burti, Tomas Enge, Heinz-Harald Frentzen.
  • Faits d’armes : Casser 59 moteurs V10 Peugeot en 2000 (véridique).
  • Raison du retrait : Plus de sous
  • Et maintenant : Un rôle de consultant pour Prost en Formule 1, en Formule E et sur Canal+.

SPYKER

Formula 1 Grand Prix, Japan, Friday Practice

Vous vous souvenez de Midland ? J’en ai parlé il y a trente secondes. Bah là c’est pareil, seul le nom change. Maintenant c’est Twix Spyker. C’est le constructeur hollandais qui récupère les cendres encore chaudes de Jordan début 2007. Mike Gascoyne est de la partie, les affaires vont mal, Spyker devient Force India un an plus tard.

  • Année(s) d’activité : 2007
  • Dénomination des voitures : F8-VII, j’ai jamais compris pourquoi.
  • Pilotes : Christijan Albers, Adrian Sutil, Sakon Yamamoto, Markus Winkelhock.
  • Faits d’armes : Signer le 7e meilleur tour en course au Brésil, mener la course pendant six tours au Nurburgring.
  • Raison du retrait : Rachat par Force India.
  • Et maintenant : Spyker Cars a frôlé le dépôt de bilan en 2014 mais continue de produire des voitures, apparemment.

SUPER AGURI

65162a614986a3046c5eadc3464dd971--sato-honda-racing

On a tous eu droit à la philo au lycée. Personnellement je redoutais les contrôles, surtout après avoir entendu l’histoire suivante. Une fois, un pote de mon pote qui connait un mec devait répondre à la question suivante : qu’est-ce que l’audace ? Et bah figurez-vous qu’il a fait rouler des Arrows vieilles de quatre ans contre des Ferrari en disant « l’audace c’est ça » et même qu’il a eu 18/20 après le mec. Trop fort.

  • Année(s) d’activité : 2006-2008
  • Dénomination des voitures : SA pour Super Aguri + année (Ex : SA06).
  • Pilotes : Takuma Sato, Yuji Ide, Franck Montagny, Sakon Yamamoto, Anthony Davidson.
  • Faits d’armes : Racheter des châssis Arrows de 2002 pour les faire courir en 2006. Dépasser Fernando Alonso lors du GP du Canada 2007.
  • Raison du retrait : Plus de sous.
  • Et maintenant : Super GT au Japon.

TOYOTA

427576_489106911141779_551134325_n

Toyota, Jaguar, BAR. La Trifor$e de la F1. Ou comment gaspiller des millions de dollars sans rien avoir en retour. Triste histoire que celle de Toyota. On dit que les Japonais disposaient d’un budget égal à celui de Ferrari. Pourtant à la fin, c’est Michael Schumacher qui accumulait les coupes et Cristiano da Matta les quinzièmes places…

  • Année(s) d’activité : 2002-2009
  • Dénomination des voitures : TF1 pour Toyota Formula 1 + année (Ex : TF105).
  • Pilotes : Mika Salo, Allan McNish, Cristiano da Matta, Olivier Panis, Jarno Trulli, Ricardo Zonta, Ralf Schumacher, Timo Glock, Kamui Kobayashi.
  • Faits d’armes : Ne pas réussir à gagner une course en huit saisons malgré un budget illimité.
  • Raison du retrait : Crise automobile de 2009.
  • Et maintenant : Ils continuent de ne pas gagner, cette fois au Mans.

VIRGIN RACING

virginbahrain-1-941x529

HRT, Lotus, Virgin. Voici les trois équipes ayant rejoint la Formule 1 en 2010. Les fans n’avaient plus vu un degré de lenteur aussi élevé depuis les années 1990. Des trois, Virgin a longtemps été la plus studieuse, enfin la moins nulle surtout.

  • Année(s) d’activité : 2010-2011
  • Dénomination des voitures : VR pour Virgin Racing + n° châssis (Ex : VR-01).
  • Pilotes : Lucas di Grassi, Timo Glock, Jérôme d’Ambrosio.
  • Faits d’armes : … ?    Ah oui, construire une voiture avec un réservoir trop petit pour finir la course. Véridique une fois de plus.
  • Raison du retrait : Rachat par Marussia.
  • Et maintenant : Virgin est en Formule E en association avec DS.

Ce guide touche à sa fin, Formule moy1 espère que celui-ci a été un tant soit peu utile. Dans le cas contraire, cela emplit notre cœur de tristesse. Tout de même, n’hésitez pas à mettre un pouce en l’air sur la page Facebook ou de suivre le compte Twitter de Formule moy1 pour ne pas rater les futurs articles et pour dire « preums » dans les commentaires.

Publicités

Un commentaire sur “GUIDE – EQUIPES MOYENNES (2000)

  1. Super article ! Surtout pour moi qui est suivi un peu de loin ces années.

    Est-ce que la F8-VII de Spyker ne correspondrait pas à quelquechose comme F pour Formula, 8 pour le V8 utilisé à l’époque et VII pour l’année 2007 ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s