07/12 : HERBERT PRÉCOCE

Nous arrivons bientôt au terme de notre première semaine de calendrier ! Vos estomacs tiennent encore le choc ? Tant mieux. C’est un « back-to-back Benetton » que je vous propose aujourd’hui avec un deuxième arrêt à oublier pour l’équipe qui fait des pulls.

Mais celui-ci est beaucoup moins catastrophique que l’arrêt observé hier. Pas de feu, pas de larmes, pas d’Hollandais. Aujourd’hui, jeudi 7 décembre 2017, l’attention est concentrée sur Johnny Herbert et sa course en Espagne en 1995.

LE CRIC FAIT CRAC

Le Britannique courait encore après son premier podium en Formule 1. Soixante-dix Grands Prix que cela durait et pour Johnny, c’était la course de trop. Au moment d’effectuer son dernier arrêt, le n°2 de Benetton s’empresse de quitter son stand une fois la sucette relevée. Mais en plus de partir avec le plein et des pneus neufs, voilà Herbert quittant la pitlane avec un cric accroché à l’arrière de sa monoplace !

Le mécano préposé au lève-vite arrière a failli partir avec Herbert. Mais dans un éclair de génie, le bonhomme a préféré lâcher prise au dernier moment. Cela peut amuser Flavio Briatore dans la vidéo ci-dessus car le cric finit par se désolidariser de la Benetton au bout de quelques secondes. Et Johnny, lui, ira chercher son premier podium ce jour-là…

A demain !

LE CALENDRIER DE L’AVENT FORMULE MOY1

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s