19/12 : GARE AU MAZZACANE

Ahhhhh, ¡Gastón Mazzacane! Mon Argentin préféré (loin devant Norberto Fontana) a connu son quart d’heure de gloire lors du GP des Etats-Unis 2000. Souvenez-vous, nous en parlions déjà il y a un an de ça

L’ASCENSEUR ÉMOTIONNEL SELON MAZZACANE

Indianapolis. L’anneau de vitesse le plus célèbre du monde est légèrement humide quand les feux s’éteignent. Cette météo capricieuse va rapidement faire place à un beau soleil. Et ça, les pilotes en tête le savent très bien. Tous s’arrêtent pour se débarrasser de leurs pneus pluie, enfin tous sauf Gaston Mazzacane.

Le pilote Minardi persiste avec les mauvais pneus. Il n’empêche, cette stratégie se révèle payante le temps d’un instant car l’Argentin pointe à la troisième place aux tours 12 et 13, et tient même Mika Häkkinen en respect (oui, vous avez bien lu) pendant cinq tours consécutifs !

Franchement, Mazzacane aurait pu abandonner le tour suivant et on ne lui en aurait pas voulu. L’Argentin n’abandonne pas mais réussit à se faire remarquer, en mal cela va de soi. Il va ainsi ruiner tout ce qu’il a pu accomplir en piste en ratant son point de freinage dans les stands, embarquant avec lui toute une rangée de mécaniciens !

Puis, bien plus tard, Mazzacane quittera la course dans l’anonymat le plus total.

A demain !

LE CALENDRIER DE L’AVENT FORMULE MOY1

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s