13/12 : SFORTUNA MINARDI

Joyeux 13e jour de décembre ! Fêtons la superstition, parlons d’une équipe italienne du fond de grille, aka la Scuderia Minardi. Quand on n’a connu que la misère en F1, on pourrait penser que les Dieux du sport se montrassent cléments lors d’une course. Il n’en est rien.

UN GIMMI PEU VERNI

Des fois, le sort s’acharne. Imaginez une seconde. Vous êtes en Formule 1, le rêve d’une vie. Malheureusement, vous vous retrouvez à bosser dans la pire équipe de toutes, élue nulle à chier huit saisons d’affilée, entre 1998 et 2005.

Déjà, rien que cela mérite une bonne prescription de Xanax. Maintenant, imaginez que cette équipe possède comme pilotes un Hongrois qui s’appelle Zsolt Baumgartner (aucun lien) et un Italien qui s’appelle Jean-Marie Bruni (pareil). Et par dessus le marché, imaginez que vos deux pilotes occupent les deux dernières places lors de votre GP à domicile.

Rien ne pourrait être pire que ce qui a été annoncé ci-dessus, non ? Bien sûr que non malheureux !  Prenez Gianmaria Bruni, dix-huitième et dernier à Monza en 2004. Ajoutez un arrêt au stand au tour 29. Parsemez le tout d’une pincée de sfortuna cueillie près du circuit et patientez pendant quelques secondes. Le résultat devrait donner quelque chose comme ceci :

A demain !

LE CALENDRIER DE L’AVENT FORMULE MOY1

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s