20/12 : JORDAN MET LE FEU AUX POUDRES

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’Eddie Irvine n’a pas été tellement verni avec ses arrêts au stand. Avant de connaître une des pires erreurs de Ferrari en F1, le sympathique Nord-Irlandais fut également victime d’une « petite » méprise dans la voie des stands.

COUP DE CHAUD

Figurez-vous qu’Irvine a eu une carrière avant d’être nommé porteur d’eau de 1996 à 1999. Le pilote officiait chez Jordan, une petite équipe dirigée par un Irlandais. Un Nord-Irlandais chez des Irlandais, quelle drôle de combinaison. Un cocktail explosif si vous voulez mon avis. D’ailleurs, ce n’est pas rien de le dire ! Il suffit de regarder un banal arrêt au stand lors du Grand Prix de Belgique 1995.

 

Tel Verstappen un an auparavant, la pompe de carburant reste enclenchée et pulvérise de l’essence partout sur la Jordan 195 d’Irvine, qui prend feu instantanément. L’incendie est de courte durée et le Britannique se permet même d’être blasé lorsque les journalistes l’interrogent sur ce qu’il s’est passé.

Un grand monsieur.

A demain !

LE CALENDRIER DE L’AVENT FORMULE MOY1

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s